Centre historique NDPS, Chapelle Ste-Anne-de-Montagnes, Maison souvenir et Parc Virginie-Fournier

149, rue Commerciale
Saint-Damien-de-Buckland
Tél.: 418-907-5350
Courriel : centrehistorique@shbellechasse.com

Heures d’ouverture de juin à septembre et réservations suggérées pour les visites du Centre historique NDPS ou avec guide-interprète.

Site web : http://centrehistorique.shbellechasse.com
Facebook: https://www.facebook.com/Centre.historique.NDPS
Instagram: https://www.instagram.com/centrehistorique_ndps/?hl=fr

La Municipalité de Saint-Damien-de-Buckland a le privilège d’être le berceau et d’accueillir le siège social mondial de la congrégation des sœurs de Notre-Dame du Perpétuel Secours C’est en 1892 que les premières religieuses s’y installent et commencent à édifier un immense complexe immobilier qui fait l’orgueil des citoyens. Au fil des ans, les religieuses ont accueilli malades, orphelins, vieillards, pèlerins, religieuses novices et étudiants venus recevoir des soins, de l’attention, de la formation ou y développer leur spiritualité.

Des centaines de femmes ont consacré leur vie au service des plus démunis, vivant souvent dans des conditions précaires, à la limite de l’autosuffisance complète. Leur histoire fascinante a laissé des empreintes dans la municipalité qui soulève la curiosité et l’intérêt des visiteurs. À cet effet, la Congrégation a aménagé des lieux de mémoire où les visiteurs peuvent découvrir leur fascinant patrimoine qui se veut le reflet de l’identité bellechassoise, empreinte de ruralité et de valeurs hors du commun.

Depuis janvier 2021, c’est à la Société historique de Bellechasse que revient l’honneur de poursuivre la conservation et la diffusion de l’héritage matériel et immatériel des Sœurs NDPS.

Une exposition permanente est accessible au public au Centre historique NDPS. Cette institution muséale d’envergure illustre, au moyen d’objets concrets rassemblés de façon bien vivante dans plus de 70 kiosques thématiques, les œuvres humanitaires, la mission religieuse, ainsi que la façon de vivre de ces femmes qui ont dû « trimer dur » pour subvenir à leurs besoins dans un milieu rural. Au cours de ce périple, vous pourrez aussi visiter le site conventuel établi au cœur du village, la chapelle Sainte-Anne-des-Montagnes, appelée aussi la chapelle du Vœu, ainsi que le premier presbytère du curé Joseph-Onésime Brousseau, construit en 1882, et qui conserve encore son cachet authentique.

Crédit photos : Artson Image

HAUT